COUTIN – 1981

Coutin

COUTIN
1981

Guitares et chant : Patrick Coutin
Batterie : Pierre Alessandri
Basse: Dominique Dufour, Jacky « Blet » Thomas, Don Whamdam
Chœurs : Lucien « Zabu » Zabuski et Laurent Grangier, Dominique Dufour
Cuivres : Yvon et Alain Guillard
Saxophone : Laurent Grangier
Claviers : Jacqueline Thibault
Whistle : Boa
Katie : Cathy

Enregistré au Château d’Hérouville en Juillet / Août 1979
Prise de son et réalisation artistique : Laurent Thibault
Photo : Alain Gardinier

La petite histoire…

En 1988, Coutin est le guitariste chanteur de Reporter, trio Sarcellois qui compte aussi Pierre Alessandri à la batterie et Dominique Dufour à la basse.
Après quelques tentatives d’auto production sans grand résultat, le groupe rencontre Laurent Thibaut, encore patron d’un Studio d’Hérouville certes déclinant mais qui reste un lieu magique, pénétré de l’esprit des grands musiciens (Bowie, Iggy Pop, Grateful Dead, Elton John, Higelin, Magma, etc.) qui y sont venu.Thibault décide de produire le groupe pendant l’été 1979. L’album finit qui contient  » J’aime regarder les filles « , n’intéressera aucune maison de disque. Coutin survit en assurant la sonorisation du Gibus et en écrivant quelques articles dans Rock et Folk ou le Monde de la Musique, Dominique Dufour redevient instituteur, et Pierre Alessandri continue de travailler la musique dans son home studio, ce qui en fait un précurseur, pour l’époque. Le groupe persiste cependant à donner quelques rares concerts.
Deux ans plus tard, Daniel Lesueur, journaliste et collectionneur de disques qui s’est entiché de Reporter, réussit à intéresser Michel Castric, directeur artistique de CBS à la musique d’un groupe qui n’existe déjà plus. Finalement les Studios d’Hérouville vendront la bande 200.000 francs à CBS, qui signera Coutin en contrat d’artiste. Alain Levy président de CBS refusera d’inclure le titre  » Fait Moi Jouir  » dans l’album, prétextant qu’il ne veut pas rentrer chez lui et entendre ses enfants chanter  » Fait moi jouir encore une fois, oh yé yé yé…  » . Cette chanson ne sera donc disponible qu’en 1995, sur l’album  » J’aime Regarder les Filles  « , sorti chez Danceteria.